01/09/2015

septembre 2015 les nouveaux fauteuils

 

Confortables et historiques ces fauteuils sont originaires du théâtre de Limoges, puis ils ont servie à présenter un film expliquant la fabrication de la porcelaine de Limoges aux touristes dans un magasin expo, avant d'aller dormir plusieurs années au fond d'un hangar de brocante dans la banlieue de Limoges où je les ai découvert au printemps dernier (un vrais coup de cœur) et je viens de les rapporter et installer au musée des illusions. où ils vous tendent leurs bras.

musée des illusions, gilles petermann, mannpeter,beyren les sierck, moselle,magie, spectacle, anniversaire enfant

 

Historique du cirque Théâtre de Limoges

Le 4 février 1911 la municipalité de Limoges approuve les plans et devis pour la construction d’un Cirque-Théâtre (à l’emplacement de l’actuel Grand-Théâtre). Il s’agissait pour la ville de se doter d’un équipement culturel à haute capacité (3000 spectateurs !) moderne, vaste et polyvalent. La structure inaugurée en octobre 1926 fut à la hauteur des espérances et devint le symbole de la période faste de l’art lyrique à Limoges pendant l’entre-deux guerres. Le public put y applaudir Germaine Feraldy, Georges Thill, Ninon Vallin ou encore Mado Robin pour les plus célèbres…

 

Le problème posé par la construction d’un théâtre à Limoges réapparaît à partir des années 50 au coeur des débats du Conseil municipal. Il fallait se rendre à l’évidence : au sortir de la guerre, le Cirque-Théâtre ne répondait plus aux besoins artistiques et culturels de la ville. Un conseiller municipal (M. Charlet) déclara lors de la séance du 18 novembre 1955 : « Sa [le Cirque-Théâtre] forme hexagonale, la disposition de ses sièges et la défectuosité de son acoustique, ne remplissent pas les normes et les qualités exigées d’un public rendu difficile par la fréquentation, à Paris ou d’autres grandes villes, d’établissements confortables et modernes. On a soutenu avec pertinence que l’absence d’une bonne salle de théâtre était responsable pour large part de la désaffection manifestée depuis longtemps par le public limousin ». le Conseil Municipal décide en 1958 de raser le bâtiment afin d’y construire un équipement moderne et plus confortable et c'est maintenant l'Opéra de Limoges, inauguré en 1963, qui se dresse à son emplacement.

 

Les commentaires sont fermés.